Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

"Tu n'es plus là où tu étais ,

            Mais tu es partout là où je suis."

 

Victor Hugo

 

 

Pourtant , à Jard, dans la maison de Marcelle, sur les sentiers boisés, ou le long des plages, c est moi qui suis partout là où tu es.

Pas un espace, que tu n aies foulé: pas un sentier forestier, sur lequel tu n as pas couru, pas une ruelle que tu n'aies pas arpentée.

Dans la maison, il n y a pas un meuble, pas un cadre, que tu n as pas déplacé, puis définitivement placé, pas une tasse, pas un vase, ni même un verre, dont tu n as pas choisi minutieusement l emplacement .

Je vais, là où je crois te trouver.

        Je t embrasse comme je t aime.

                       Mama show

 

 

PS: Fabienne ( tatie Fabienne) est venue " travailler" dans ton jardin. Elle a planté une agapanthe violette.

 

 

Valérie et Jean Marc sont venus.

Ils ont déposé des fougères, comme tu aimes.

Nous avons ajouté des roses rouges de chez Marcelle.

Plus près d'Elle N.

J ai accroché deux photos de toi. 

Elles sont comme toi, dans le mouvement.

Maintenues par un ruban aussi rouge que vif, elles volent au vent.

Plus près d'Elle N.

Mélissa a choisi le mot doux d Axel, que j ai retranscrit sur un galet.

Les mots doux de M. Poupet, de Margot et des Chemlyn ont trouvé leur place dans le jardin.

Plus près d'Elle N.

Commentaires

 

Elle N et les garçons

 

Intersection, union, croisement, opposé,image:

autant de temps, de mouvements, de corps qui dansent, d'autres qui pleurent, et

ceux qui te cherchent,

qui te guettent,

qui te sentent,

te voient,

te parlent,

t'écrivent,

te dessinent,

te racontent,

te dédient,

te jouent en musique...

Je leur avais promis, aux garçons, de parler d'eux, comme ils ont tant de mal, parfois, à dire les mots, leur manque, leur douleur, leur plaisir de t'avoir connue...

Et pourtant, ils sont là, silencieux ou bavards, agités, rieurs, pensifs, coeurs écorchés, bravaches, mais si proches.

L'égalité que tu revendiquais en force est là!

Autour de toi nos expressions si différentes mais tellement égales; homme ou femme, femme ou homme, heureux de t'imaginer autour de nous, heureuses de nous savoir si près de toi.

Didier, Louis, Sofian, Cédric, Yann, Lucas, Marco, Estéban, Axel, Benoit, Jules, Alexandre, Yoan, Héloïs, Joël, Gérard, Pierre ...et tous ceux, plus anonymes, avec qui tu as partagé un moment de joie, une émotion, un rire ou une dispute, et qui retrouvent en eux, quand ils l'invoquent, le souvenir heureux de t'avoir croisée. 

 

Valérie

Tag(s) : #Hommages à Hélène, #Réconfort, #Pour se recueillir: cimetière
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :