Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hélène,

 

Tu vas manquer à cet été.

 

Cet été ne va pas voir ton sourire et tes cheveux blonds.

Il ne va pas entendre ton rire et tes engagements.

Il ne va pas réchauffer ta peau et la dorer.

 

Mais cet été,

tu es dans nos cœurs comme jamais.

Nous allons te voir partout où il y aura quelque chose de beau à voir,

Quelqu’un d’intéressant à écouter,

Quelque chose de bon à déguster.

Car tu es avec nous partout, tout le temps.

 

Hélène, tu resteras pour l’éternité,

Jeune, belle et attachante.

Hélène, nous t’embrassons fort,

Comme nous t’aimons.

Véronique

Hél et Hél, après une belle journée de fête et de courses effrénées.

Hél et Hél, après une belle journée de fête et de courses effrénées.

Hel et Hel, toujours ensemble, à courir. Un seul coup d'oeil leur suffisait à se comprendre.

C'était l'époque de "la Grande Sophie".

En les voyant, sans cesse me revenait son refrain:

 

"On avait les cheveux longs

des dents de lait et pourtant

on savait, on savait,

que ça n'allait pas durer"

 

Hélène, la peau déjà dorée comme une chips, dodue à souhait, et câline, comme toujours. 

Et Hel, plongé dans son jeu vidéo. Un p'tit couple qui y trouvait son compte.

Un concentré de vie.

Commentaires

 

Aujourd'hui, c'est jour de liberté.

Nous sommes partis à Jard, tenter de t'y retrouver.

Nous avons pris ton chat, celui dans lequel tu souhaitais te réincarner (disais-tu en plaisantant). 

Je me suis mise à jardiner, pour créer un jardin: ton jardin, le "jardin d'Hélène", moi qui déteste jardiner, pour toi qui aimais les fleurs.

Un beau jardin, à ton image, parsemé des mots doux que ceux qui t'aiment t'écrivent.

Puis, nous sommes partis pique-niquer, en bord de mer, en espérant que tu étais bien là, quelque part, autour ou près de nous, à profiter, toi aussi.

Parce qu'il y avait quelque chose de beau à voir: l'océan, les voiles blanches, l'ile de Ré au loin....alors, comme l'a dit Véro, je t'ai vue, là, sur le banc face à la mer, à mes côtés.

Et je t'ai entendue, avec ton petit timbre de voix, à la fois bienveillant et narquois:

"Elle est bien là, hein, Ma Maman..."

 

Ouaip!

Presque bien.

 

C'était tellement mieux quand tu étais là.

Espérons, que tu nous vois, et que tu sentes, comme on t'aime.

 

Mama Show

 

Pour Hélène de la part de Véro
Pour Hélène de la part de Véro
Pour Hélène de la part de Véro
Tag(s) : #Réconfort
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :